C’est d’abord l’enthousiasme pour l’arrivée d’un changement de paradigme, que je vois comme une évolution du genre humain (oui, carrément) que j’ai lancé ce webzine Demain Le Nouveau Monde. J’en ai acheté le nom de domaine peu de temps avant d’apprendre la sortie du film Demain, qui m’a confortée dans le fait que oui, les gens se posent des questions, ne se sentent plus bien dans ce présent pollué et inégalitaire. Et que oui, d’autres solutions existent.

Depuis, j’ai navigué sur d’autres eaux, tout en entrant totalement dans ce mouvement de « recherche de mieux », toujours en lien avec mon envie d’évolution et de croissance. Je participe et m’investis dans différents mouvements et diverses communautés, comme les Colibris, les Marches pour le Climat ou des actions de nettoyage.

Au fur et à mesure, j’ai eu envie d’ajouter une vision plus politique et de réfléchir à une manière de regrouper et de connecter tous les « écolos » de la planète, en tout cas, déjà, ceux et celles présents sur le Web (soit près de la moitié de l’humanité à ce jour).

Mais aussi, après avoir approfondi mes recherches, de réaliser qu’il était temps de regarder la réalité en face. Oui, les solutions existent, mais on va quand même se prendre le mur. La prospective, la science et beaucoup de chercheurs de diverses disciplines nous montrent qu’il faut se préparer à un effondrement doux ou violent de notre monde contemporain tel qu’il existe. Cette thématique de recherche a généré la naissance d’une nouvelle discipline, pas encore scientifique, mais déjà nommée : la collapsologie, du verbe to collapse, s’effondrer en anglais.

Et si le monde change, il faudra bien – c’est le fondement de la vie – s’y adapter. Apprendre à avoir moins, ou différent, réapprendre à cultiver nos terres et à fabriquer les objets dont nous avons besoin. Retrouver le sens des priorités et le goût de la collectivité. C’est l’orientation qui s’est dessinée au fur et à mesure pour ce blog, qui comme les autres s’affine vers un sujet pointu, et délicat… Tout ce que j’aime !

> Sur Facebook : facebook.com/demainlenouveaumonde

> Sur Twitter : @JeSuisDLNM

 

Laisser un commentaire